• La Savane des Esclaves
  • Cases en gaulette

La Savane des Esclaves

Venez découvrir le temps d'une balade, l'atmosphère authentique d'un village 'Antan Lontan'. Dans la campagne des Trois-Îlets, Gilbert et son équipe ont patiemment reconstitué l'habitat et le mode de vie des Neg Marrons, ces esclaves qui fuyaient les plantations pour se réfugier dans la nature.

La vie au temps des Neg Marrons

Au quartier La Ferme, dans un parc de 2 hectares, en lisière de forêt, plusieurs cases ont été reconstituées avec les matériaux et les techniques d'antan. Gilbert Larose s'est longuement documenté et a fait appel au savoir des anciens pour s'approcher au plus près de ce que pouvait être la vie dans un petit hameau rural martiniquais.

A la machette, l'équipe a défriché le terrain, puis édifié à l'aide d'essences de bois soigneusement choisies, des cases traditionnelles, dont une en gaulette, telles qu'on pouvait les voir au début du XIXème siècle. Le sol est en terre battue, la toiture en feuilles de canne, et les palissades en bois Ti-Baume. A l'intérieur sont rassemblés les objets usuels et les quelques meubles utilisés à l'époque.

Gilbert, guide talentueux, vous expliquera avec passion les techniques de construction maîtrisées par les anciens. Il vous parlera de la parfaite connaissance de la nature qu'ils avaient, et des astuces qu'ils connaissaient pour choisir tel type de bois plutôt qu'un autre, et pour savoir quand le couper pour obtenir le maximum de ses propriétés.

Cases en gaulette

Cases en gaulette

Jardin créole et  Atelier baton cacao

Il vous montrera aussi comment les habitants produisaient du sucre à l'aide d'un petit broyeur de canne, du cacao dans un pilon, ou de la farine de manioc grâce au moulin. A l'extérieur, dans le parc, Gilbert vous présentera les différentes espèces végétales utilisées dans un jardin créole : l'igname, la patate douce, le manioc, le maïs, les piments, la goyave, les bananes et toute une série de plantes à vertus médicinales. A l'époque, les petits bourgs ruraux vivaient pratiquement en autarcie. Habités par des familles pauvres et loin de tout, l'essentiel des produits nécessaires à la survie devaient être cultivés sur place.

Pour aller plus loin dans la connaissance des traditions antillaises, Gilbert vous propose un programme d'animations pédagogiques et festives, comme les ateliers baton cacao organisés une fois par semaine, et des journées fabrication et vente de cassave, les premiers samedi de chaque mois.

Informations Pratiques

La Savane des Esclaves
Quartier La Ferme, 97229 Trois-Îlets
Tel : 05 96 68 33 91

Horaires :

Tous les jours de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30. Fermé le dimanche après-midi. Visite guidée d'une heure.
Attention en septembre et octobre, le site n'est ouvert que sur réservation.

Tarifs :

Entrée 7 euros pour les adultes, et 3 euros pour les enfants accompagnés de 3 à 12 ans.

Venir :
A la Sortie du bourg des Trois-Ilets, en direction de Rivière-Salée, tournez à droite (juste avant la station service), et suivez la petite route qui monte jusqu'au quartier La Ferme. Aux intersections des paneaux vous guident jusqu'à la Savane des Esclaves.

Localisation Afficher sur la carte

A voir dans la région
Parc du Domaine de la Pagerie

La Pagerie

Colonne de distillation

Maison de la Canne

Anse Mitan

Pointe du Bout

Anse à l'Ane

Partagez cet article sur ...
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager sur Google+
Carte Trois-Îlets
La Savane des Esclaves
Trois-Îlets