• L'anse Couleuvre

Anse Couleuvre

Cette très belle anse de sable volcanique est sans doute l’une des plages les plus sauvages de la Martinique. Tout au nord de l’île, aux pieds des contreforts de la Montagne Pelée, encaissée entre de hautes falaises, elle resta longtemps assez secrète, avant de devenir un des spots favoris des martiniquais.

Un décor de rêve

Découvrir l’anse Couleuvre pour la première fois reste souvent une expérience mémorable. L’aventure commence sur la route côtière (D10) qui à partir de l’Anse Céron pénètre dans la forêt tropicale et sinue entre les reliefs des pitons volcaniques entourant la Montagne Pelée. Etroite, la chaussée déformée par de nombreux nids de poule monte et descend sous le couvert des arbres et des fougères arborescentes. L’humidité est telle que la route est souvent glissante. Heureusement quelques virages en épingles plus loin un petit parking apparaît. L’anse Couleuvre n’est plus qu’à 200 mètres à vol d’oiseau.

Un sentier s’enfonçant sous les arbres permet de la rejoindre en passant sur le terrain d’une ancienne Habitation dont on aperçoit les ruines de quelques bâtiments enserrées par la végétation. En contrebas, derrière un rideau de majestueux cocotiers, la plage se dévoile dans un décor digne d’une superproduction hollywoodienne. Une belle bande de sable gris volcanique en arc de cercle, surplombée par d’imposantes falaises recouvertes par la forêt tropicale. Sauvage ! La nature à l’état brut, une idée de bout du monde … à condition de faire abstraction des nombreux visiteurs qui depuis quelques années se passent le mot.

Une eau limpide et de beaux fonds marins

Essentiellement fréquentée autrefois par les habitants du Prêcheur et les randonneurs qui empruntaient le sentier des Anses du Nord permettant de rejoindre Grand-Rivière, l’anse Couleuvre a gagné depuis en notoriété et attire de plus en plus de monde. Surtout le weekend en saison.

Des amateurs de paysages authentiques séduits aussi par la beauté des fonds marins. L’eau limpide donne accès à faible profondeur à des tombants sur lesquels s’épanouissent gorgones et bancs de poissons tropicaux. Les falaises qui séparent l’anse Couleuvre de l’anse Céron, ainsi que l’îlet La Perle que l’on aperçoit à quelques centaines de mètres au large de la plage font d’ailleurs partie des plus beaux spots de randonnée subaquatique (snorkeling) de l’île.

Attention toutefois si vous vous mettez à l’eau au courant et aux rouleaux qui peuvent parfois se former en fonction des conditions météo.

D’autres jolies plages à quelques minutes à pied

Au nord de la plage, le sentier de randonnée qui mène au bourg de Grand-Rivière à 18 kilomètres de là, permet en quelques minutes de découvrir dans un décor somptueux l’anse Lévrier et l’anse à Voile. Deux jolies plages sauvages qui méritent le détour. D’autant qu’en chemin, du haut des falaises, la vue plongeante sur l’anse Couleuvre est saisissante.

Informations Pratiques

Venir :
Suivre la route côtière vers le nord après le bourg du Prêcheur. L'anse Couleuvre est à quelques centaines de mètres de l'anse Céron.

Localisation Afficher sur la carte

A voir dans la région

Anse Céron

Partagez cet article sur ...
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager sur Google+
Carte Prêcheur
Anse Couleuvre
Prêcheur