Décès de PIERRE JUSTE MARNY.

Magic    07-08-2011 à 14h38 | Lu 4470 fois

que dire du plus vieux prisonnier de "FRANCE" ?

M1m1    07-08-2011 à 14h43

Qu'il avait tué 3 personnes

M1m1    07-08-2011 à 14h46

Meurtre qu'il a commis à l'âge de 20 ans...il a eu une belle vie, n'est ce pas...que les jeunes qui partent en vrille réfléchissent à ce que représente une vie en prison...

Diabinha972    07-08-2011 à 14h52

Moi je dirais juste que la tout le monde met a l honneur cet homme et tout le monde parle de lui alors qu il a tué

mais qui parle des gens lambda qui ne font aucun mal a personne

quelle utilité de parler toujours de ceux qui font du mal t de leur donner ainsi de l importance !!!

Magic    07-08-2011 à 15h06

Je dirais qu'il a eu tort de tuer mais à payer sa dette.

il y a tant de crimes ou de viol dont la sentence n'est jamais la perpétuité.

ou alors perpétuité avec peine de sûreté de 22ans.

Lucien léger condamné à perpétuité à passé 41 ans pour le meurtre d'un enfant puis libéré en 2005.

la perpétuité pour un homme âgé et souffrant est injustifiable pour le pays des droits de l'homme.
je rappelle qu'il a regretté la mort de cet enfant.

Magic    07-08-2011 à 15h22

Pierre-Just Marny, emprisonné depuis 1963 et considéré comme le plus ancien détenu de France, a été retrouvé mort aujourd'hiui dans sa cellule de la prison de Ducos en Martinique, vraisemblablement victime d'un suicide par pendaison, a annoncé le directeur de la prison.

Retrouvé dans sa cellule vers 4H30 du matin, le prisonnier âgé de 68 ans se serait étranglé avec une corde confectionné à l'aide de draps, a précisé le directeur du centre pénitentiaire de Ducos, Jean-Jacques Pairraud, soulignant qu'une autopsie devra déterminer les causes exactes du décès.

C'est un détenu de son quartier qui a donné l'alerte, "via un dispositif d'interphonie, après l'avoir entendu dire ses adieux à un autre détenu", dans une cellule voisine, a ajouté M. Pairraud.
Les gardiens l'auraient alors retrouvé inanimé, "assis sur une chaise", accroché à un montant du lit "avec une corde confectionnée à l'aide de ses draps". Le SAMU a constaté le décès vers 5H00.

Pierre-Just Marny a passé au total plus de 48 ans derrière les barreaux dont 46 années d'affilée pour une même peine. Surnommé la Panthère Noire, il avait été condamné à perpétuité pour meurtres en 1969 par la cour d'Assises de la Seine et transféré en 2008 en Martinique, d'où il était originaire.

SOURCE LE FIGARO

Yonnalot    07-08-2011 à 15h35

Moauis ...y'en a qui en on pas fait autant de prison et pourtant ont tué autant que lui. je ne fais pas l'apologie du crime ni ne veut excuser Marny mais in a quand meme l'impression que c'etait de l'acharnement.Rappelez vous du groupe action direct ....pourtant ils avaient assassinés.Et que dire des tueurs violeurs libérés au bout de qq années et ils recidivent et la parfois on leur accorde une sconde chance..enfin des centaines d'exemple..donc Repose en paix frere Marny

Mangakana    07-08-2011 à 15h41

Il a sa liberté maintenant....

Margaux972    07-08-2011 à 15h55

Il a largement payé sa dette à la société, et même arrivé en Martinique, on ne lui a laissé aucune chance
Beaucoup, ont violé , ont tué des enfants et sont aujourd'hui sont en libertés.
Et puis qui sommes nous pour juger cette homme, même après sa mort?

Tlj    07-08-2011 à 16h42

Ouf!!! Enfin un outils de victimisation en moins!!!

Franchement, si on parle de ce type, c'est simplement parce que nos politiques véreux et populistes s'en sont emparé pour se porter une fois de plus victime de la vilaine France qui "fait taire les noirs qui vont contre ses intérêts"... Et bien entendu, ce genre de discours a très bon écho dans la population, frustrée par les inégalités avec la France (qui existe) en terme d'équipement, de pouvoir d'achat, de considération par l'Etat (qui sont une réalité), et très bien conditionnés pour répondre favorablement aux manipulations visant à créer un sentiment de victime et anti-France...

Ce sale type (car c'est juste ce qui le qualifie) a tué de sang froid, et n'a rien fait d'autre de positif. Il aurait pu être libéré s'il ne s'était pas entêté à braver la justice toute sa vie, notamment quand il s'agissait d'étudier son profil pour le libérer, ces dernières années.

Au lieu de se plaindre, il faudrait vraiment prendre son destin en main et avance, voir ENFIN que rien ne va dans ce pays, avant tout à cause du comportement des martiniquais eux mêmes qui sabotent toute tentative d'avancée constructive à force de mauvais volonté, de je-m'en-foutisme, d'irresponsabilité et SURTOUT de victimisation à outrance. La France est sa distance, certes honteuse avec la Martinique, n'a plus rien à jouer dans l'avenir de la Martinique. C'est aux Martiniquais de réagir, et ce n'est pas avec ce Pierre-Juste Machin que ça avançait... OUF! Plus que quelques remous vaseux et c'est enfin fini avec ça!

Kinouthom    07-08-2011 à 16h45

Laissez ce Mr partir en paix
j etais gamine quand les faits se sont produits, jusqu a aujourd hui , nous ne connaissons pas vraiment les raisons
il y en a bien sur qui ont fait pire que lui, mais 48 ans de prison, sommes détenteurs du jugement ?
il y a beaucoup de choses que nous ignorons , et que nous ne saurons jamais
on nous a toujours fait croire qu il etait mauvais, mais à 20ans , avons nous assez de recul pour justifier certains actes ?
Je pense qu il a bien payé sa dette, aurevoir Mr MARNY

Tlj    07-08-2011 à 17h04

Oui Kinouthoum, au revoir monsieur l'assassin!

Kinouthom    07-08-2011 à 17h05

Et alors je te ne connais pas, on savait qui il etait , mais toi qui es tu?

Tlj    07-08-2011 à 17h09

Moi je suis quelqu'un qui essaye de ne pas faire de mal aux autres et de ne pas causer d'injustice, quand j'agis. Et on ne parle pas de moi, alors que je mérite certainement, comme toute personne qui agit comme moi, bien plus d'attention que ce sale type. Pourquoi, tu es qui toi?!

Kinouthom    07-08-2011 à 17h19

Sais tu quand tu as fait du mal aux autres ?
La conscience

Tlj    07-08-2011 à 17h33

Oui, et? Tu n'as pas répondu à ma question, par contre...

Herv    07-08-2011 à 17h43

Vous allez vous chamailler jusqu'au dessus de sa dépouille ?

Kinouthom    07-08-2011 à 17h53

Personne !pour juger comme toi
à 20 ans a t on assez de recul pour se remettre en question ?
il n a peut etre pas eu raison de se faire justice.
je dis simplement aurevoir à un etre humain , fusse t il ce qu il est

Tlj    07-08-2011 à 18h04

Moi je pars du principe que je n'a pas à avoir de respect pour de tels personnages, et donc je ne vois pas pourquoi je lui dirais quoique ce soit, encore moins "au revoir". Je constate que tu aimes poser des questions, asséner des vérités, mais surtout pas répondre quand on t'en pose...

Morgan    07-08-2011 à 18h40

J'aimerais juste posé une question,pourquoi libéré des gens qui ont commis des crimes aussi atroce que ce monsieur et les libérés et lui ils ont jamais cédé,je pense qu'il y a quelque chose derrière tout cela,mais bon je respect les familles endeuillés, mais je me dis qu'il faudrait savoir pourquoi on a jamais accepté de le libérer, a ton jugé qu'il était toujours dangereux,parce qu'il me semble que des experts psychiatre doit approuvé votre libération.Paix à son ame.

Magic    07-08-2011 à 19h59

Pierre JUSTE MARNY n'était pas un animal mais un homme qui a commis des erreurs.

il se trouve que dans les médias TV itélé ou LCI il n'ont aucune considération pour l'antillais.


je ne sais pas si comme moi vous l'avez vu mais sur ces médias il était noté "l'homme qui est le plus vieux prisonnier de "FRANCE" est mort".

Ma parole, s'agissant des anciens criminels français condamnés à perpétuité et qui ont été libérés (action direct), on a bien donné leur nom à ces gens.

certaines personnes qui connaissaient l'histoire de MARNY et vivant en FRANCE aurait certainement apprécié que les médias parlent de Marny autrement.

Elise..    07-08-2011 à 20h07

Tu crois magic ? personnellement , que l on cite son nom ou pas , aucune importance !!

peut etre que s il avait ete moins agressif et jugé moins dangereux , il aurait ete liberé ! apparament , ca n etait pas le cas !!

il est mort , point barre !!

je pense qu il faut egalement penser a ses familles a qui il a oté la vie de leurs proches ! ils doivent etre soulagés ! enfin , je pense !!

Magic    07-08-2011 à 20h15

Soulagés tu pense ?
sa mort leur aura rapporté quel bénéfice ?

tu es vraiment quelqu'un de cynique elise et insensible.

nous ne sommes pas des juges mais des humains.

mais peut etre que tu n'es pas une chrétienne et que tu ne sais pas ce que signifie le mot PARDONNER.

Herv    07-08-2011 à 20h22

On peut faire un peu de silence dans la chambre du mort? Faire taire un moment ces querelles ! Il est mort ...

Merci !

Elise..    07-08-2011 à 20h34

Magic , je suis curieuse si on t avait enlevé la vie de ton enfant de pas tout a fait trois ans , tu aurais pardonner comme ca !! tu y penses a ces gens la ? je ne pense pas !! porter un enfant 9 mois , l elever trois annees , pour qu on le tue betement !!

je suis chretienne , mais faut pas deconner quand meme !!

pourquoi a t il agressé un gardien a lui arracher les yeux ?

pourquoi n a t il jamais ete libéré ?

il a eu une permission , au cours de laquelle il a ete jugé " non liberable " ! pourquoi ?

faut etre lucide !!

il est mort , et c est bien comme ca !!

Herv    07-08-2011 à 20h35

Elise !

Magic    07-08-2011 à 20h46

Oui en toute sincérité elise j'aurai pardonné.

il n'y a qu'un seul juge et tu sais qui.

Nous faisons tous des pêchés et comme Marny même si tu n'as pas commis de crimes mais combien de pêchés fais tu dans une journée ?

les membres d'action direct méritaient ils plus la liberté que Marny ?

Elise..    07-08-2011 à 20h52

Je suis triste pour la famille de marny , car ils viennent de perdre un etre cher a leurs yeux !!

mais sincerement , pas pour lui !!

le jour de la fete des peres ce 19 juin , un jeune de mon village a tiré avec un 22 long rifle sur mes enfants , a deux reprises , qui jouait aux boules au boulodrome du village ! nous avons porté plainte et il en a pris pour 18 mois ferme ! j aurai pu perdre un de mes enfants !! crois moi magic , que j ai la haine !! meme s il est en prison a ce jour !! je ne pourrai pas lui pardonner son geste absurde !!

Magic    07-08-2011 à 20h55

Tu ne lui pardonneras pas certes mais est ce que tu te sentirais plus heureuse s'il passait le reste de sa vie en prison.

nous avons des enfants, aurons des petits enfants, et qui sait si demain malgré toute la bonne éducation qu'ils reçoivent ne vont pas commettre une erreur un jour.

et penses tu que ça te fera plaisir de les savoir en prison à vie ?

Elise..    07-08-2011 à 20h59

Je n interviendrai plus , j ai promis a Hervé , et je tiens toujours mes promesses !!

Herv    07-08-2011 à 21h04

Réponse d'Elise tout à fait attendu ! "Oui" et la peine de mort, pourquoi pas ...

Ce débat qui a déjà eu lieu sur le fil "Libérez Marny" prend aujourd'hui, ce matin de la mort de Marny, un tour franchement sordide.

Encore une fois, un peu de respect dans la chambre du mort !

De plus, il y a une dimension qui échappe totalement à Elise et ça pour quelqu'un qui dit aimer la Martinique, c'est assez navrant !

Mistouflette    07-08-2011 à 21h47

Un criminel!point final et bon débarras.

Lala    22-08-2011 à 09h06


C'est facile de dire que c'est un criminel, tout cela pour ne pas assumer le fait que la France a été injuste envers cet homme.
La France est rempli de criminel en liberté qui n'ont écopé que 5 ans de prison dès fois 3 ans
Alors qu'est ce qui justifie que cet homme n'ai pas eu droit à une liberté conditionnelle , je ne crois pas que cet homme s'est mal comporté en prison, il a payé puisqu'il a passé toute sa jeunesse en prison et de surcroit en France. Si ce n'est pas payer alors cela s'appelle comment.
Pourquoi ne pas supprimer la notion réhabilitation du droit français, ce dont bénéficie plusieurs criminels par année, et ceux de la famille Flactif ne vont pas tarder à être relâché il ne resteront pas à vie en prison.
ne prétendez pas le contraire
Cet homme a tué alors qu'il n'avait que 20 ans mais cela n'empêche que l'état français s'est montré plus barbare que lui

Elise..    22-08-2011 à 13h14

A lola , je ne vois pas ce qu il te faut !!

je pense qu il n a pas su saisir sa chance !!


Les faits
1963, Pierre-Just Marny est condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour une affaire de vols. Il bénéficie d'une permission pour faire une visite à ses parents avant de quitter la Martinique et rejoindre l'hexagone dans une prison-école. Il saisit l'occasion pour s'enfuir et se mettre à la recherche de ses anciens complices qu'il soupçonne de l'avoir balancé2.
2 septembre 1965, Pierre-Just Marny sort de prison. Armé d'un fusil, il va de Schoelcher à Fort-de-France. Il laisse derrière lui trois morts (dont un enfant de deux ans et demi) et quatre blessés.

La police le recherche pendant six jours.
8 septembre 1965, Marny est interpellé à 15 h 15, route de Redoute.
10 octobre, Marny s'enfuit de la prison de Fort-de-France.
19 octobre 1965, il est reconnu dans le quartier Sainte-Thérèse. " Encerclé par les gendarmes, Marny, par défi, refuse de se coucher. Désarmé, il reçoit une rafale de balles et est touché au poumon et à l'abdomen. Une partie de la population prend alors fait et cause pour lui. Trois jours d'émeute à Fort-de-France s'ensuivent. Bilan : un mort et quarante blessés3. "
24 novembre 1965, il est discrètement emmené par avion militaire vers Paris pour y être jugé.

Le procès
27 septembre 1969, la Cour d'assises de la Seine condamne Pierre-Just Marny à la perpétuité.

L' incarcération

" Après une tentative d'évasion et une bagarre avec un gardien qui coûte un oeil au surveillant, Marny est placé en unité psychiatrique spéciale près d'Avignon4 ", à Montfavet (Vaucluse). Il y reste trente-deux ans5.
16 février 2007, il est réintégré en détention normale6
28 mai 2008, il retourne en Martinique à la suite de son transfèrement vers le centre pénitentiaire de Ducos. " Les détenus l'ont accueilli triomphalement, scandant bruyamment son nom. (...) ? sa descente d'avion, il est apparu, chemise blanche et costume noir, un embonpoint certain, marchant lentement, car presque aveugle7. "

Elise..    22-08-2011 à 13h23

Ses avocats demandent la grâce présidentielle et sa remise en liberté dès 2007. Sauf que pour cela, Marny doit revenir en métropole afin de subir un examen médical obligatoire de six semaines. Nouvelle insoumission, le plus vieux prisonnier de France refuse, estimant avoir déjà été examiné en 2007. Dès lors, sa libération devient un casse-tête pour le monde judiciaire

je pense que c est un peu de sa faute s il n est pas sorti !! s il avait accepté l entrevue medical , il serait peut etre sorti !!

Herv    22-08-2011 à 19h32

Elise, il est sorti ! Définitivement !

Philippe*    23-08-2011 à 00h53

Les pieds devant!

Lala    23-08-2011 à 13h16

Ha bon parce que après avoir passé tant de temps dans les geôles françaises, les psy n'ont pas pu analysé cet homme, ni son évolution rien du tout, une bande d'incapable ou de raciste, alors qu'ils leur faut quelque mois pour analyser des criminels en séries blablablablablablabla

Moi je pense que s'il était retourné en France il serait probablement mort ça n'aurait pas changé grand chose car c'était cette fin qui était recherché

Ses avocats n'avaient a demander quoi que soit, cet homme aurait dû être libéré, il avait largement purgé sa peine. C''est l'?tat français et sa bande de psy qualifiés, ou racistes qui auraient dû faire la proposition, cela prouve qu'ils se sont acharnés sur cet homme et qu'ils n'avaient nullement l'intention de le libérer.

Ma conviction c'est pour l'emmerder qu'on lui a demandé de se rendre en France.
Les psy qui sont aux Antilles Guyane ont obtenu leur diplôme dans une république bannière incapable d'analyser cet homme.

Cet homme a vécu un enfer dans les geôles françaises, comme beaucoup d'immigrés.

L'éternel rengaine, vous êtes prêt à sortir vos griffes quand il s'agit d'un noir, pour ne pas assumer les erreurs commises par l'?tat français et sa bande de psy incapables ou racistes.
Alors que les noirs s'en fiche complètement de vos criminels en série libérés ou pas

Egidio    23-08-2011 à 18h46

Il est trop compliqué d'en discuter chaque personne à son opinion!
personne ne veut mourir personne ne veut touer et personne ne veut tomber dans un état délirante, le fait d'avoir étés complice quant aux vols commise en plaine lucidité mentale, ceci ne veut pas dire d'être en délire.
souvenons nous que l'être humain n'est pas un robot mais bien une machine biologique complexe...........
je ne crois pas que ce homme de bon matin et en bonne santé a t'il eu l'envie de tuer n'importe qui!
nous tous savons de sa colère, et puisque ne s'agit pas d'un robot mais d'un être humain qui par conséquence dans un état critique émotionnel, le cerveau si délicat et fragile, aurait pu perdu les fonctionnes, engendré d'un haut taux de charges chimies.......il avait quelcu'un qui disait: le cerveau c'est si délicat et fragile beaucoup plus d'une membrane fraîche d'oignons!serait opportune de bien grader la calme,MAIS!............
Si Marnyil avait escompté sa peine en Suisse, je pense que les choses seraient allées mieux pour lui.
.

Egidio    24-08-2011 à 20h49

à Lala- j oubliais! la carcasse comme sa maman a définit du corp de son fils s'agissait d'un blanc et pas d'un noir!!!
la loi veut que un parent soit informé de la mort d'un fils en prison d'après 3 ou 4 jours, pour qui le corp puisse bien se décomposer ceci permette la disparition des tortures physiques subies!!!!!!!!!!!!.........
et puis sans organes..............
et ensuite cette mère blanche de couleur, a étée battue du personnel hospitalier, en réclamant du pourquoi, qu'il a reçu son fils sans organes.
Elle s'en sortie avec les côtes fracturées.
Voilà notre Nations!elles représentent un modelle de civilisation.......

-(((Par fois nous=la société civile,oublie de bien évaluer un sercvice et sour-tout ne sait pas de celui qui l'exserce, Prenons le cas des gardiens de prison......?........
parmi eux beaucoup ce sont de personnes -échoué=FALLITE- dans la société civile afin de choisir ce service, ceci c'est le paradis pour eux d'avoir à manipuler à la torture d'un prisonnier,aussi sexuellement juste à la morte))).
.

Egidio    24-08-2011 à 20h51

BASTARDI
.

Magic    24-08-2011 à 22h33

Apparement elise je ne sais pas si tu te documente peu sur l'histoire de marny mais je trouve que tu ne retiens que ce que tu as envie.

ça se voit que tu es une pure raciste qui vient sur le site se défouler.

si tu ne connais pas l'histoire de marny ferme la.

tu ne cesse de dire qu'il a tué un enfant, partout il est dit dans les journaux qu'il ne l'a pas fait exprès.

tu as tes convictions tant mieux, mais informe toi pour savoir pourquoi la population Martiniquaise l'a soutenu par le passé et avant sa mort.


Amandine972    24-08-2011 à 22h55

Je ne suis pas la copine de élise, mais magic tu es d'une incorection et tu es lamentable

il a tué un enfant et il l'a pas fait exprès, je pense que cela doit rassurer la famille de cet enfant
il a crevé un oeil d'un gardien de prison mais il l'a pas fait exprès non plus
il tue 3 personnes et en blesse 3 autres et il l'a pas fait exprès
ce n'était qu'un petit voyou qui est devenu un assassin

je crois que c'est à toi de la fermer

IL TUE TROIS PERSONNES

Ainsi, au lendemain de sa sortie de prison, le 2 septembre 1965, Marny tue trois personnes, dont un enfant de trois ans qui se trouvait dans les bras de sa mère. Il blesse gravement trois autres avant de prendre la fuite. Sa cavale sera de courte durée. Il est arrêté quatre jours plus tard après un important déploiement de force. Trois semaines plus tard, Marny fait à nouveau parler de lui en s'évadant du 107 rue Victor Sévère. Nous sommes le 10 octobre 1965. Les 9 jours de cavale qui suivent, la population entière vit à l'écoute des faits et gestes de Marny. A l'image des nègres marrons, il devient un nouveau héros de la lutte contre la répression coloniale. Pour preuve, son arrestation dans une épicerie de Sainte-Thérèse entraîne une véritable émeute populaire. Le peuple s'en prend à l'épicière qui aurait dénoncé Marny qui était entré dans son commerce pour acheter un morceau de pain. Le feu est mis à l'établissement. Par la suite, Marny sera transféré en Métropole. Il maintenant devenu l'un des plus anciens prisonniers de France. Il aurait été sans doute libéré mais en France, il fait encore parlé de lui à l'occasion d'une tentative d'évasion et surtout pour avoir crevé oeil d'un de ses gardiens. Détenu violent, Marny a séjourné dans les quartiers de haute sécurité et en hôpital psychiatrique. Aux dernières nouvelles, il était incarcéré dans la prison de Sarraguemines, un centre pénitentiaire à vocation psychiatrique. Pour beaucoup, Marny reste un héros, pour d'autres, il a été tout simplement un bandit et un assassin...

Philippe*    25-08-2011 à 00h13

Ben la!

Magic    25-08-2011 à 12h52

Encore faudrait-il savoir pourquoi il leur a crevé l'oeil ?

quel était le comportement des gardiens envers lui ?

Ecoutez les donneurs de leçons, Marny a reconnu ses erreurs, n'a pas regretté son geste envers ses complices mais vis à vis du gosse ce qui tant mieux.

Tout cela ne méritait pas que la France agisse ainsi avec lui.

vous n'êtes pas des juges surtout toi manzelle élise



Elise..    26-08-2011 à 16h01

Tous les prisonniers sans exception qui se tiennent a carreaux durant l incarceration , sont remis en liberté , et ce , quelque soit la race ou la couleur , de meme que la religion !!

marny a tenté de s évader plusieurs fois me semble t il non ?

il avait etait libéré une premiere fois , et le jour meme il a déchargé son fusil sur des gens me semble t il non ?

il a était trés rebelle durant son incarceration me semble t il non ?

s il l ont enfermé 32 ans en psychiatrie c est pour une raison me semble t il non ? car ca n est pas le sort de tous les prisonniers me semble t il non ?

je ne retiens que les faits ! maintenant , si ca t arrange de penser que je suis raciste , libre a toi ! mais soit plus réaliste !!

j ai une sincere pensée pour sa famille pour ce qu elle a subi durant toutes ces annees , car elle n a rien demandé ! mais je pense que s il est resté autant , ca n est pas pour rien !!

comme dit Hervé , il est mort !!

je pense sincerement , que dans cette histoire , il faut arreter de regarder la couleur de peau ou meme la religion , car ca strictement rien a voir !! tout s est joué sur le comportement du prisonnier durant l incarceration !!

Elise..    26-08-2011 à 16h23

Et puis si on regarde bien l histoire , de 1963 a 1965 il avait purgé sa peine non ?

pourquoi ce desir de vengeance ? apres tout cet enfant ne serait pas mort s il s etait bien comporté non ?

Magic    26-08-2011 à 17h27

Allez elise tu veux le dernier mot je te l'accorde...tu es pathetique

Herv    26-08-2011 à 17h39

Ma pauvre Elise, tu n'as décidément pas compris grand chose à la Martinique ... Tiens, relis Pagnol, il est de par chez toi : "Si l'on jugeait les choses sur les apparences, personne n'aurait jamais voulu manger un oursin."

Kay07    26-08-2011 à 18h48

Elise n'est certainement pas un juge mais des exemples il y en a plein les cimetières
quant des juges libèrent des pédophiles ;des violeurs ou assassins et une fois sortie ils récidivent,la il y a problème les donneurs de leçons allez expliquer ça aux parents qui ont perdues un enfant pour cause d'un récidiviste (dommage que c'est gens la frappe au hasard et non sur les défenseurs de la deuxième chance de la libération du coupable)
tu prends une vie tu paye et qu'ils se plaignent pas avant c'était la potence et je vois pas ce qu'il y a a voir avec martiniquais, noir,Françe ,blanc !
si on y regarde bien en Afrique un noir jugé par un noir aurait était fusillé ou pendu en France il a était le plus vieux!

Herv    26-08-2011 à 18h58

T'as raison ! Oeil pour oeil, dent pour dent !

Eyse    26-08-2011 à 20h16

Non, en Afrique on donne 5000 FCFA (7,5?) tout au plus au policier et on est quitte.

Par contre au Moyen-orient, là je dis pas...une femme trompe soit disant son mari bien qu'enfermée chez elle et elle meurt lapidée sur la place publique.

Au US on attendri le coeur des juges et jurés, et médias et ça roule. On dit un gros mot ou on est infidèle, on devient meurtier.

Merde, en France on multi-tue de sang froid, et on va en prison pour y mourir, vraiment je comprend pas (ironie).

Ah la justice! Soyons content de la notre.

Lala    27-08-2011 à 10h13

Elise à mon avis vous devez être une blanche, donc il faut arrêtez de la jouer cool, et de nous prendre pour des cons
la couleur de peau bien sûr elle est primordiale pour les blancs, c'est leur pilier, leur base. leur fondement la totale

Egidio    27-08-2011 à 11h40

Lala, Elise a tout sa raison d'exprimer son avis moi aussi, même si different,par contre je crois que dans une prison le printemps n'existe pas pour voir les couleurs, les prisonniers n'ont même pas la couleur.
une fois dedans c'est la M.......!
.

Egidio    27-08-2011 à 11h50

Faut savoir que dans certaines prisons la bonne discipline des prisonniers n'est pas la bien-venue! ça devienne une routine pour certains gardiens de prison donc........
pas mal de prisonniers qu'ils ont escompté leurs peines ils ont eu l'opportunité d'en avoir parle -vivement.......vivantes!- la fortune n'est pas chose de touts!!!
.

Rhuza    02-09-2011 à 08h21

A amandine, élise...
Je suis d'accord avc magic,avc hervé: pour parler de l'affaire Marny, je crois qu'il y a encore bcp de choses à savoir : d'abord sur la vie à la Mque à cette époque, sur la condition sociale de Marny, celle des personnes qu'il considérait comme ses amis parmi lesquels des adultes qui l'ont piégé dès le début en l'enfonçant ds le mal plutot que de l'aider à en sortir vu leur situation. Il y avait là un rapport de "force" entre le jeune de condition modeste presqu'illétré et une famille de condition plus aisée. C'était à l'époque en Mque chose courante sauf qu'habituellement la famille aisée guidait le plus jeune dans le droit chemin.
Les extraits de l'affaire que tu ns livre ici sont des extraits de presse très shématisés.EX "...tue 3 personnes dt 1 enft de 3 ans qui se trouvait ds les bras de sa mère..." : Si le résultat est en effet (3 personnes tuées dt 1 enft de 3ans), ce récit n'est ps tt à fait conforme à la réalité, ce fut un concours de circonstances et il a tjrs regretté ces morts inutiles qui n'étaient pas ceux qu'il recherchait. Il a demandé pardon pour celà, ce qui n'est jamais dit.
Si vous pouviez mettre la main sur 2 anciens magazines des années 80 :"Tropic Magazine" n?14 et 15, vs apprendriez une bonne partie de la véritable histoire.

Herv    02-09-2011 à 18h13

Je double,, puisqu'il y a deux post ...


Juste un petit point, la discussion (comme l'action pour la libération de Marny) porte essentiellement sur le fait que tout condamné à perpétuité peut bénéficier, sous certaines conditions, d'une remise en liberté conditionnelle, voire d'une grâce présidentielle, au bout d'un certain temps, et non sur les faits eux-même qui ont été jugés. On peut discuter ce ces faits, des circonstances - il faut souligner que Marny n'a pas été condamné à mort comme c'était plutôt la règle en pareil cas alors -, de la situation des Antilles à l'époque, de la pression post-coloniale qui s'exerçait alors (et qui pour quelques-uns, dont moi, s'exerce toujours), mais n'est-ce pas un autre débat ? Pour tout dire, et à mon humble avis, ce point de vue d'Ernest Pépin me convient tout à fait:

" QUI NOUS PARDONNERA ?

J'apprends avec tristesse la mort de Marny. Le plus vieux prisonnier de France ! Je dis que d'une certaine manière la société l'a assassiné en utilisant une arme redoutable : l'arme du temps !
C'est une vie gâchée derrière les barreaux dont les plus durs sont les barreaux de la conscience.
Combien de fois, sans doute, a-t'il ressassé sa jeunesse et les crimes qu'elle occasionna. Combien de fois, sans doute, a-t-il constaté qu'il a été victime des circonstances ! D'une sorte de folie sans folie qui nous emporte dans la spirale maladroite d'un comportement inapproprié.
Cela aussi c'est l'être humain, la pulsion de la colère, l'impulsion de l'aveuglement et ce surmoi qui éclate devant une supposée injustice.
Cela peut donner Césaire !
Cela peut donner Marny !
L'un n'est pas réductible à l'autre mais l'un et l'autre sont des faces de lumière et d'ombres d'un seul jaillissement qu'on appelle l'homme.
Toute jeunesse est une force d'ivresse. Seul le temps apprend l'humilité. Mais il arrive que l'humilité soit une souffrance insupportable. Elle l'était sans doute pour lui !
L'humilité, dans ces conditions là, où vivre c'est pourrir ou demain n'ouvre aucune porte sinon celle d'un pardon que personne n'accorde.
Il m'est impossible, ce disant, d'oublier les victimes. Elles furent aussi victimes des circonstances de tout ce qui entraîne une sociopathie. La Martinique, pour de multiples raisons, baignait dans sa folie. Folie de l'argent ! Folie de la vengeance ! Folie de la fuite en avant ! Folie même des solidarités ataviques !
Dans cette affaire mal élucidée, la frénésie a son mot à dire.
Je me souviens comment l'inconscient collectif " fabriquait " Marny à la manière d'un nègre marron revenu des hauteurs. Quelque part, nous l'avons incité à être ce nègre marron là qui n'a pas hésité à se baptiser " La panthère noire ".
L'époque était à Django contre Zorro. L'époque était aussi au Black Panther Party, aux résistances ouvertes ou larvées. A une sorte d'héroïsme insu, qui pouvait prendre aux tripes l'intellectuel comme le petit gars de nulle part. Marny a été une forme d'ignorance mêlée à l'air guerrier des temps. Une sorte d'innocence qui " joue " au " major ".
Je pleure ses victimes tapissées par l'ombre d'un autre temps.
Je le pleure aussi opposant à l'irréductibilité de son histoire l'irréductibilité confuse de son destin.
Il est mort ! Il aurait choisi de mourir ! Lui à qui on avait fait l'aumône inhumaine d'une petite sortie de fauve sans griffes. Il devait être puni ! Il méritait d'être puni ! Mais nous avons confondu la punition avec un décret divin donc immuable.
Ceux qui furent ses victimes, comme ceux qui lui offrirent une sorte de solidarité tardive. Ceux qui l'ont déchaîne, comme ceux qui l'ont enchaîne, doivent sentir peser l'ombre d'une Martinique qu'à sa manière, il incarnait.
Encore une fois l'histoire a rusé avec un homme, la religion a failli et la justice prétendument aveugle est passée à côté d'une forme humaine de sanction.
La peine de mort est abolie mais elle palpite encore au bout de la corde qui étrangla Marny. Nous éprouvons ce drame ! Il nous dérange ! Et nous n'avons que ces mots à jeter sur sa tombe. Il arrive qu'un coupable soit martyr. Cela s'appelle la loi du Talion !
Qui nous pardonnera ? "

Ernest Pépin, écrivain

Jeannettehurtin    17-06-2015 à 13h49

On aurait pu lui prendre ses organes pour redonner la vie

Jeannettehurtin    17-06-2015 à 13h56

Ca s'appelle du déterrage de post!

Michael    17-06-2015 à 19h36

Non, franchement t'aurais pu faire remonter le post sur la mort d'Aimé Césaire ou de Pierre Aliker ! l Là tu provoques ! lol

Par ailleurs pour les prélèvements d'organe, le temps est un facteur déterminant. Si tu avais regardé attentivement les cisrconstances de la mort de Marny (découverte tardive sans doute de son corps) tu aurais pu éviter de faire remonter ce post polémique ... :-)
Répondre à ce message ...
La Martinique en photos