• Musée Frank A Perret

Musée Frank A Perret

Fondé en 1932 par le vulcanologue américain Frank A Perret venu en Martinique étudier de près les nouvelles éruptions de la Montagne Pelée (1929-1932), le musée réunit une belle collection d'objets exhumés des cendres de la ville de Saint-Pierre après la catastrophe du 8 mai 1902.

Vous y verrez notamment l'ancienne cloche (le bourdon) de la cathédrale, éventrée par l'explosion et déformée par la chaleur. Trônant au centre de l'unique pièce de ce petit musée, cette cloche du XVIIIème siècle fut envoyée au Vatican pour témoigner de la violence de l'éruption.

Autour, dans des vitrines sont exposés des fragments de statues provenant de la cathédrale et de l'église du Mouillage, ainsi que des outils de la vie quotidienne sauvés des ruines des maisons ou des épaves de bateaux au mouillage. Des assiettes en porcelaine dont certaines amalgamées entre-elles par la chaleur des nuées ardentes ayant suivi l'explosion du cratère de la Montagne Pelée, des bouteilles de verre et des instruments de musique en partie fondus, des amas de clous, des ciseaux, des fers à repasser et même quelques restes d'aliments complètement carbonisés.

Des navires coulés dans la rade de Saint-Pierre, de nombreux objets ont été remonté à la surface par des équipes de plongeurs passionnés tel Michel Métery qui identifia par 85 mètres de fond en 1983 l'épave du Tamaya, un grand trois-mâts appartenant à un armement nantais, dont on peut aujourd'hui contempler la cloche de quart en bronze, un hublot et une lanterne de pont.

Objets retrouvés après l'éruption de 1902

Objets retrouvés après l'éruption de 1902
Objets retrouvés dans les ruines de la ville et sur les épaves.

Sur les murs des photos et des documents iconographiques permettent de découvrir la ville de Saint-Pierre avant qu'elle ne soit détruite par l'éruption de 1902. D'autres montrent l'ancienne capitale de la Martinique complètement rasée et ses murs soufflés par les nuées ardentes.

Situé en haut de la rue Victor Hugo à l'emplacement de l'ancienne batterie d'Esnotz, un ancien poste défensif armé de canons pointés sur la rade, le Musée Frank A Perret jouxte une terrasse offrant une très jolie vue sur la ville et la mer des Caraïbes.

Frank A Perret (1867-1943)

Ingénieur formé à l'Institut Polytechnique de Brooklyn à New-York, Frank A Perret débute sa carrière chez Elektron, une société spécialisée dans les équipements électriques. Mais très vite, des problèmes de santé l'amènent à se rendre à Naples en Italie où une rencontre avec le professeur R. V. Matteucci, directeur de l'observatoire vulcanologique du Vésuve lui ouvre de nouveaux horizons. Fasciné, il assiste à l'éruption de 1906 et s'attèle pendant quinze ans à la rédaction d'une monographie relatant l’évènement et ses suites. Un travail salué à l'époque pour sa remarquable exhaustivité. Sillonnant le sud de l'Italie et la Sicile, il s'intéresse au Stromboli et à l'Etna avant de franchir les océans pour étudier le volcan Kilauea à Hawaï et le Sakurashima au Japon. En 1929 Frank A Perret débarque en Martinique suite à la nouvelle éruption de la Montagne Pelée qu'il désire examiner de près. Un long séjour de plusieurs années qu'il met à profit pour parfaire sa connaissance des phénomènes volcaniques et écrire un nouveau livre « The Eruption of Mont Pelee 1929 – 1932 ». Attaché à la ville il décide en 1932 d'en remercier les habitants en ouvrant un musée conçu comme un lieu de mémoire de la catastrophe de 1902, et un centre éducatif sur les volcans. Mort à New-York en 1943, Frank Perret par ses voyages et ses expériences accumulées fut l'un des plus importants volcanologues de son époque.

Informations Pratiques

Musée Frank A Perret
169, rue Victor Hugo, 97250 Saint-Pierre
Tel : 05 96 78 15 16

Horaires :

Tous les jours de 9H à 17H.

Tarifs :

Entrée 3 euros.

Localisation Afficher sur la carte

A voir dans la région
Colonne de distillation de type créole

Distillerie Depaz

Partagez cet article sur ...
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager sur Google+
Carte Saint-Pierre
Musée Frank A Perret
Saint-Pierre