• La distillerie Saint-James
  • Le petit train

Distillerie Saint-James

Saint-James est la plus vieille marque de rhum martiniquais encore en activité. D'abord fondée à Saint-Pierre en 1765 par le Père Lefébure, la rhumerie commence à s'implanter à Sainte-Marie vers 1860 avant d'y rapatrier tous ses outils de production après l'éruption du Mont-Pelé en 1902. Chaque année, des visites guidées permettent de découvrir la distillerie en fonctionnement.

Sous un immense hangar métallique, dans un enchevêtrement de poutres, d'escaliers, de coursives et de machines diverses, le visiteur assiste à toutes les étapes de la production de rhum agricole, depuis l'arrivée de la canne à sucre et son broyage, jusqu'à la distillation de son jus, le Vesou.

Avant 1902, quand la distillerie Saint-James était encore implantée à Saint-Pierre, la canne à sucre utilisée par l'usine provenait des champs cultivés sur les flancs du Mont-Pelé. Aujourd'hui, la canne issue des 300 hectares de plantation qui jouxtent la distillerie est amenée ici sur de lourdes remorques tirées par des tracteurs. Pendant la campagne de récolte, approximativement de mars à juin, leur ballet est incessant.

La canne est entreposée dans le grand espace de stockage à ciel ouvert qui marque le début des installations. Là, d'imposantes mâchoires en acier pendues à un portique, et pilotées par un ouvrier perché dans sa cabine, viennent la saisir pour la jeter dans une première machine où elle est lavée puis broyée afin d'en extraire le jus. Le vesou ainsi obtenu est ensuite acheminé dans de grandes cuves métalliques dans lesquelles il fermente 24 heures avant de passer dans les colonnes de distillation ou dans l'alambic charentais, dit du Père Labat, que la distillerie Saint-James est la seule en Martinique à encore utiliser pour produire son célèbre "Coeur de Chauffe". Un rhum obtenu par double distillation pouvant titré jusqu’à 70°.

Rhums Saint-James

Rhums Saint-James
Aire de livraison et de stockage de la canne à sucre, avant que celle-ci soit broyée pour en extraire le jus.

C'est cette méthode que les rhumeries utilisaient depuis leur création au XVIIIème siècle jusqu'à l'apparition des colonnes à distiller modernes vers 1910. Le "Coeur de Chauffe" reste ainsi l'ultime témoignage de la recette originelle du rhum produit aux Antilles. Après avoir jeté un oeil sur les vieux bâtiments attenants au hangar, où sont installés les chais de vieillissement et une série d'ateliers, rendez-vous dans la vieille maison créole à l'entrée du complexe. Transformée en musée (voir Musée du Rhum ), celle-ci offre un panorama historique de la production de rhum en Martinique et vous permet, dans l'espace bar ouvert au rez-de-chaussée, de goûter les rhums de la maison Saint-James.

Informations Pratiques

Distillerie Saint-James
Distillerie Saint-James, 97230 Sainte-Marie
Tel : 05 96 69 30 02

Horaires :

Ouvert de début mars à fin juin pendant la période de récolte de la canne et donc de la distillation. Visites guidées (environ 1h) tous les matins à 10H00 et 11H30 sauf le weekend.

Venir :
A la sortie nord du bourg de Sainte-Marie.

Localisation Afficher sur la carte

A voir dans la région
Une ancienne Habitation

Musée de la Banane

Anse Azérot

Musée du rhum Saint-James

Musée du Rhum Saint-James

Partagez cet article sur ...
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager sur Google+
Carte Sainte-Marie
Distillerie Saint-James
Sainte-Marie