• La cathédrale Saint-Louis
  • Bénitier

Cathédrale Saint-Louis

Edifiée vers 1671, la Cathédrale Saint-Louis n'échappe pas au destin mouvementé de la ville. Incendiée par les soldats de Ruyter, elle est détruite à plusieurs reprises (tremblement de terre de 1839,  incendie de 1890, cyclone de 1891,  tremblement de terre de 1953). L'édifice actuel fut presque entièrement reconstruit en 1978 dans sa version fin XIXème due à Henri Picq, l'architecte de la Bibliothèque Schoelcher.

La petite église de Fort-Royal

Construite dès les débuts du développement de Fort Royal (l'ancien nom de Fort-de-France), l'église n’est alors qu'un petit bâtiment branlant fait de bois et de paille. Incendiée en 1674 par les soldats hollandais de l'amiral Michiel de Ruyter qui tente vainement de s'emparer de la ville, elle est reconstruite quatre ans plus tard en pierre et ardoise sur ordre du Gouverneur Général des Antilles françaises, le comte Charles de Blénac. Le chantier dura sept ans.

En 1854, l'église devient cathédrale

Progressivement agrandie depuis la fin du XVIIème siècle, l'église de Fort Royal est durement touchée par le tremblement de terre de 1839. La structure tient, mais les dégâts sont tels qu'il est rapidement envisagé de raser le bâtiment pour édifier un nouveau lieu de culte. C'est l'architecte Jolly qui s'en charge. Inaugurée en 1854 après 9 ans de travaux, l'édifice dépasse en taille l'église de Saint-Pierre et est consacrée cathédrale de l'évêché de la Martinique la même année.

Grand incendie de 1890 et reconstruction de la cathédrale dans sa version actuelle

Le 22 juin 1890 un incendie ravage Fort de France qui compte alors environ 16000 habitants. Parties d'une petite chambre du 79 rue Blénac, les flammes s'étendent de maisons en maisons et en 24 heures réduisent en cendres le centre-ville. La cathédrale Saint-Louis est gravement endommagée. Un an plus tard un cyclone arrache le toit tout juste rénové et oblige les fidèles à se rassembler pour le culte dans un bâtiment provisoire érigé sur la place de la Savane.

Tirant les leçons du passé, Henri Picq, l'architecte chargé de la reconstruction, conçoit un édifice dont la structure entièrement métallique doit pouvoir résister au feu et aux séismes. Il inaugure le 2 juillet 1895 un nouveau bâtiment dans le style romano-byzantin. Un genre très prisé en cette fin du XIXème siècle.

A voir lors de votre visite

La nef de la cathédrale entièrement soutenue par des arches métalliques donne un bel élancement au bâtiment. Une impression d'espace et de clarté renforcée par la série de grand vitraux qui font généreusement entrer la lumière du jour. Jetez un oeil à l'étage vers les tribunes aux gardes corps en fer forgé joliment ouvragé, et à la belle chaire en bois datant de la fin du XIXème siècle. Ne manquez pas de jeter un oeil aux Grandes Orgues et aux vitraux qui retracent l'histoire de la ville.

Informations Pratiques

Cathédrale Saint-Louis
Rue Victor Schoelcher, 97200 Fort-de-France

Horaires :

Tous les jours de 06h15 à 11h00 et de 14h00 à 16h30 (sauf le dimanche et le lundi).

Localisation Afficher sur la carte

A voir dans la région

Eglise Sacré Coeur de Balata

Le jardin de Balata

Jardin de Balata

Statue de Joséphine

La place de la Savane

Musée départemental d'archéologie et de préhistoire

Musée régional d'histoire et d'ethnographie

Partagez cet article sur ...
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager sur Google+
Carte Fort-de-France
Cathédrale Saint-Louis
Fort-de-France