Liberté égalité Fraternité

Mj94290 jules    08-01-2019 à 20h34 | Lu 109 fois

Liberté égalité Fraternité

Liberté, égalité, Fraternité : Devise de la France .Trois mots porteurs de sens par la forme et le fond .Ces trois mots devraient être universels par leurs matérialisations pour tendre vers l’émancipation et le bien-être de l’humanité tout entière.
L’actualité d’aujourd’hui se révèle être l’image de la révélation d’une profonde souffrance enfouie, subie, supportée, acceptée par la majorité des plus pauvres des citoyens de l’hexagone mais aussi des plus pauvres à l’échelon mondial.
Ce phénomène de pauvreté s’accroit et s’amplifie de jour en jour proportionnellement à la richesse du monde qui creuse le fossé socialement et économiquement presqu’infranchissable entre les femmes et les hommes à travers le monde.
Cette réalité inégalitaire vécue au sein des cités policées et avancées résulte du fruit de la méconnaissance, de l’incompréhension des uns par rapport aux autres ; Mais aussi par l’application de nombreuses mesures prises au cours du temps, certaines depuis fort longtemps et qui n’ont pas été adaptées à l’évolution sociale et économique sur le plan local et du monde.
La fraternité semble présente au grand jour, mais s’assombrit parfois concomitamment aux lueurs de la nuit.
Demeurent des signes de solidarité dans tous les domaines de la vie quotidienne se soldant par du concret .Cependant cette dualité humaine difficile à maîtriser fait que souvent par ici, de temps en temps par là on déplore le coté morbide, malsain émanant des profondeurs de l’homme projetant son expression subjectif dans ses rapports à autrui.
Heureusement qu’à travers le monde de nombreux évènements citoyens culturels et sportifs rassemblent les femmes et les hommes pour célébrer avec objectivité cette fraternité qui demeure le cordon ombilical de l’humanité.

Cette souffrance apparente résulte d’un support de diverses et multiples souffrances intérieures. C’est la souffrance qui peut provenir du fait qu’on soit mal logé, qu’on ne peut pas se nourrir convenablement, ne pas pouvoir se déplacer pour accomplir ce qui est nécessaire, se sentir isolé et laissé pour compte.

C’est seulement la connaissance issue du dialogue, de la communication, de l’écoute avec l’autre quel qu’il soit qui nous permet de le comprendre et d’être à son niveau pour l’aider s’il le faut.
Ainsi nous pouvons identifier, comprendre et saisir les causes qui peuvent être annihilées s’ils en existent des outils, des mesures, des thérapeutiques adéquates qui peuvent permettre de libérer, de rendre plus humain, plus épanouie

La fraternité suppose tendre vers l’acceptation de l’autre .Pour être bien vécue la fraternité doit demeurer le reflet de la fraternité entre les diverses parties, les divers interlocuteurs.
Le contact sain ainsi que la main tendue avec bienveillance ravive la fraternité tout en chassant l’isolement et en créant une atmosphère radieuse même en absence de soleil.

Ecrite ou verbale : liberté, égalité, fraternité devraient être un modèle à suivre pour s’imprégner de valeurs dignes et de vertus. Le verbe est un puissant levier qui peut nous affranchir si nous l’utilisons à bon escient.
Nous ne sommes pas responsables du passé lointain, mais du présent et de l’avenir.
C’est ensemble que nous pouvons et devons bâtir et construire l’avenir tout en dépassant les frontières hexagonales en faisant preuve d’ouverture et de disponibilité envers le monde entier.
Mj94290jules
Répondre à ce message ...
Autres discussions sur le forum
Inégalités face au travail et au pouvoir d'achat.
La Martinique en photos