DU CRABE, je veux du crabe!

Joric    13-04-2016 à 11h37 | Lu 979 fois

Je sais bien Pâques est passé! et beaucoup on fait une orgie de crabes; sur le forum j'ai vu à un moment un post là dessus (pourquoi on mange tout ces crabes à Pâques ?) mais je ne retrouve pas, alors comme ailleurs qu'ici je m'étais épanché, je viens glisser mon grain de sel. Et comme certains se posent peut être la question en se disant ''il en sait quoi?'' et ben, pa ni chance mwen sav pou ki! ;-))

Le crabe était jadis une viande consommée par les Arawaks puis les Caraïbes. Ils préparaient les crabes dans une sauce pimentée à base de piments et de jus de manioc appelée taumali ou taumalin. A l'arrivée des colons, ces derniers souffrent cruellement de malnutrition. Beaucoup meurent de malnutrition ne connaissant pas la nourriture locale que leur proposaient leurs hôtes Caraïbes. Ils préféraient attendre les bateaux venant de Saint-Saint-Domingue qui effectuaient l'approvisionnement en nourriture venue d'Europe dans les colonies d'Amérique.
Petit à petit cependant, face à la lenteur de l'acheminement et l'insuffisance des rations pour tous les colons implantés sur l'île, ils doivent se résoudre à s'intéresser aux plantations et cultures vivrières tropicales. Ils se rapprochent ainsi des Caraïbes pour connaître leurs techniques agricoles et leurs habitudes alimentaires. Malgré cela le crabe et son goût exotique ne plaisent guère aux colons qui lui préfèrent le poisson ou les autres crustacés tels la langouste.
Pour la petite histoire, à noter que les premiers colons étaient surpris de voir que souvent les femmes des Caraïbes ne parlaient pas la même langue que les hommes. La raison était simple, les Caraïbes avaient la fâcheuse tendance (eux aussi!) de prendre en esclaves les femmes Arawaks [Arawaks qui étaient de paisible agriculteurs pas du tout tournés vers la mer, et qui bien qu'ayant ramené avec eux du Venezuela entre autre, des serpents trigonocéphales ( toujours là eux) pour se protéger des attaques Caraïbes] les hommes quant à eux souvent castrés et ''parqués'' sur des îlets sous forme de ''réserves de nourriture'' comme les boucaniers firent plus tard avec cochons, chèvres et vaches.

Lors de l'esclavage, les colons ne consomment donc guère ces crustacés. Les viandes des animaux d'élevage (bœuf, mouton, poulet) sont vues comme plus nobles et sont présentes sur les tables de la maison du maitre. Ils relèguent le crabe à une '' nourriture pour esclaves''.
Une fois les esclaves arrivés en Martinique, ils étaient forcés à se convertir au christianisme et étaient baptisés. Dans le respect de la tradition du carême qui interdisait la consommation de viandes ''grasses'', les esclaves se voyaient confier pour se nourrir une importante quantité de crabes considérés comme une viande maigre. Les viandes grasses étaient les viandes bovines et les volailles tandis que les viandes maigres étaient le poisson et les crustacés.
Ainsi, les esclaves consommaient tout au long du carême des crabes. Le Dimanche de Pâques, dernier jour du jeûne de 40 jours, ils se réunissaient dans la rue Cases-Nègres pour finir l'important stock sachant qu'ils pourraient à nouveau consommer toute sorte de viande. L'abondance du stock de crabes, le fait qu'ils n'étaient vus que comme une viande maigre et qu'ils ne soient consommés que par les esclaves, faisait du crabe à l'époque, un aliment ordinaire et peu réputé.

A la fin de l'esclavage, les nouveaux affranchis souhaitent rompre avec leur passé douloureux. La tradition des crabes le Dimanche de Pâques passera par là aussi. Les nouveaux affranchis veulent se rapprocher au maximum des us et coutumes des élites de l'époque, les colons qui eux tuaient coq ou le mouton pour le festin qu'ils organisaient en consommaient entre personnes du même niveau social. C'est donc le coq local ou le mouton qui se retrouvera sur les tables des nouveaux libres pour ce dernier jour du Carême. Les crabes sont relégués au Lundi de Pâques. Cette journée qui commémore la résurrection du Christ va devenir une journée fériée en 1884.
Depuis, cette tradition a été préservée. Dans une politique de valorisation du patrimoine, de l'histoire et de la culture Martiniquaise, les crabes n'ont plus été perçus comme un ''trop-plein'' qu'il fallait finir mais comme un met de qualité qui regrouperaient toutes les familles autour de cette grande fête chrétienne. Aux crabes ont été rajoutés le riz qui pour un plat qui est devenu « matoutou ». Le mot matoutou remonte à la période amérindienne de la Martinique. En Guadeloupe on parle de matété!
C'était une petite table tressée de joncs, de latanier ou d’arouman de 20 à 30 cm de haut, « de la grandeur ou un peu plus d’une cassave . Sur cette table, les Arawaks et les Caraïbes déposaient le coui de taumalin (c'était un mélange de piment et de jus de manioc que préparaient les Caraïbes) et de crabe.
Aujourd'hui, le matoutou se mange aussi bien le Lundi de Pâques que celui de la Pentecôte. Les familles locales le préparent aux aurores pour aller ensuite aux abords des plages et se retrouver en famille. Plusieurs concours culinaires sont organisés (Pince d'Or, Patte d'Or, Crabe d'Or) si la chose vous tente...!
Attention la capture avec un piège crabier ou à la main (on en a plein au bout des pistes de l'aéroport mais c'est un secret et l'accès est réservé, tant pis pour vous!) :-)) est limitée du 15 février au 15 juillet et il est préférable de les engraisser avant en cage avec des feuilles de fruit à pain, piment, cocos ect … Sinon le goût peut être un peu particulier!

Reste à arriver de bonne heure à la plage! Et trouver la bonne!



Joric    23-04-2016 à 11h55

Mes posts étant supprimés sans raison objective (les écrits et photos joints sont personnels) Post sur la Martinique et tous ses attraits ou encore sur le rhum, je demande que le site supprime également celui ci! Bon vent à tous!

Pierre    23-04-2016 à 12h34

Hola Joric,

Désolé d’avoir effacé tes posts sur le forum, qui étaient plus qu’intéressant ! Mais ceux-ci étant une copie de posts diffusés ailleurs, je ne pouvais pas les conserver.
Les moteurs de recherche font la chasse au contenu dupliqué et cela peut affecter le référencement du site en entier.

Merci dans tous les cas pour ta participation au forum de Zananas, en espérant te voir y contribuer de nouveau.
Répondre à ce message ...
Autres discussions sur le forum
Crabes géants !
La Martinique en photos