Partir vivre en france, un choix nécessaire pr réussir?

Lawoulib    07-10-2009 à 20h42 | Lu 11394 fois

Depuis quelques annés, bcp de jeunes délaissent leur île d'origine pour s'installer en métropole, non seulement pour leurs études mais préfèrent aussi y rester. Bcp d'entre eux ne reviennent pas, prkoi? La martinique ne propose t-elle pas de garanties à nos jeunes qui souhaitent y revenir? La martinique manque t-elle de structures pour faire à l'explosion d'exportation des jeunes? Commt faire pour donner la possibilité aux jeunes de continuer leurs études sur leur île? J'espère avoir des réponses de votre part, merci!!!

Abracadabra*    07-10-2009 à 21h01

Bonjour, effectivement , beucoup de jeunes doivent partir car toutes les filieres n'existent pas ici. certains la mort dans l'ame , d'autres avec le grand plaisir de prendre leurs independance et de voir ailleurs. Beaucoup ne reviennent pas, souvent parce que apres avoir fait un peu le tour de leur ile, ils ont envie de connaitre autre chose, d'autres gens, d'autres ambiances , ou plus simplement parce que leur avenir professionnel est plus large . Beaucoup d'antillais reprochent aux metropolitains de venir ici pour le soleil et la mer . c'est un fait, on recherche souvent ce que l'on a pas eu dans notre enfance, hormis durant les vacances ! c'est l'inverse pour les antillais qui partent,apres avoir passé 18 ans le dimanche a la plage avec les cousins, on a envie d'autre chose ....peut etre que carambole, joseph , lawoulib et autres antillais de france pourrais nous eclairer sur leur choix d'etre rester en france ?je trouve la question interressante...

Elbaz    07-10-2009 à 21h51

La martinique ne peut offrir des postes de bac +5, a beaucoup de ses diplomés, c'est sur, surtout dans des secteurs d'activité, totalement inexistant ici, il n'y a pas d'autres solutions possibles.
Le patronat local etant ce qu'il est, il ya peu d'offre au même niveau de salaire.
Et iol y en a qui sont très content de trouver enfin la bonne distance avec leur familles, et se font une joie d'une certaine solitude...
Elbaz

Missmartinique    08-10-2009 à 00h46

Moi, aussi; je suis partie la mort dans l'ame, tres jeune, puisque la filiere musicale classique n'existait pas en martinique, elle n'y estd'ailleurs toujours pas tres développée.
quand on a un reve d'enfance, une passion , réalisable, bien sur qu'il faut, si possible,s'expatrier pour réussir!!! moi, restée plus de 30 ans en france( et a l'etranger) , je suis quand meme revenue (pour je ne sais combien de temps, mais pour l'instant j'y suis!!!
des qu'un de mes gosses manifestera le désir d'approfondir une passion ou un reve de metier, s'il faut repartir..... ce sera sans hesiter!!

Gouri    08-10-2009 à 02h59

Pour ce qui est des études moi je suis pour que l'on parte. Ici c'est petit et ça manque d'ouverture (à plusieurs niveaux même). Maintenant il n y a pas que la France, la filière du Québec est très intéressante et on peut obtenir des bourses non négligeables................... Pour ce qui est du retour au pays, parfois on ne revient pas parce que les opportunités saisies ailleurs sont meilleures, parfois parce qu'on en a plus envie, mais je constate aussi qu'ici dans certains domaines les voies sont bouchées de façon ULTRA hypocrite à savoir qu'on préfère ne pas embaucher certains locaux de peur de se faire voler son poste, sa notoriété, et j'en passe. Moins on a de concurrence plus on a de chances de rester. Et bien naturellement parmi ceux qui dénoncent cet état de fait pas mal pratiquent ce genre de discrimination................. C'est kro vilain!

Toutine    08-10-2009 à 11h02

Lawoulib très peu est fait pour la formation et l'insertion de nos jeunes. Les engagements pris par l'Etat français ne sont pas respectés, j'allais dire avec une volonté de les voir immigrer. Effectivement la communauté antillaise au Canada est en nette progression, beaucoup de nos jeunes privilégient cette destination. Les relations du Canada avec les Caraïbes sont riches et diversifiées depuis toujours. Les droits et libertés des personnes intégrées sont respectés, la diversité est réelle. Vous êtes appréciés pour ce que vous valez et non pour d'autres critères(couleur de peau), contrairement à la France.

Lawoulib    08-10-2009 à 13h28

J'ai vécu 30ans en martinique, et mon désir de partir en france s'est manifesté par ce besoin de voir autres choses, cette envie d'évoluer ailleurs, cette lassitude de voir ma commune se prostituer pour combler son déficit. Mais aussi cette complicité avec ma copine qui ne peut effectuer sa formation de décoratrice d'intérieure en martinique, cette décision de partir ts les deux. Mais j'ai bcp de cousins, cousines, amis qui st parti pr leur étude mais ils n'ont pas cette envie de revenir voyant kelle direction prend notre île. Le martiniquais a peur du martiniquais, comme a dit gouri cette peur qu'on puisse prendre son poste. J'ai été victime de cette attitude, pensant que je voulais à tt prix son poste mais je trouve cela malheureux. Car on veut simplemt travailler.
C'est vrai aussi(toutine le dit) la relation canada/la communauté antillaise s'améliore et bcp jeunes préfèrent y aller pr les études mais s'y installer.

Elbaz    08-10-2009 à 19h22

Pourtant c'etait interressant, reviens quand tu veut et bon appétit..
Elbaz

Lawoulib    08-10-2009 à 22h10

Ce que tu dis invité971 est triste à lire mais en mm tps je ne s pas étonné mais deçu car ces gens rejettent ceux qui ont une plus grande connaissance qu'eux. Ecore une fois simplemt de perdre leur poste. On aime la france pr ce subventions mais on n'aime pas qu'ils viennent cz nous.
Je me demande que va devenir nos îles, que vont devenir nos jeunes, quel avenir pr la société martiniquaise et guadeloupéenne???

Letchi    08-10-2009 à 22h56

Je suis de la métro je connais des martiniquais je suis venu 3 fois en séjour en martinique j'ai toujours été bien accueilli mais dès que l'on parle de venir sinstaller et surtout de pouvoir aider (je connais le social,et bien plus encore )j'ai l'impression que je suis de trop je me demande pourquoi? on ne voudrais pas de mon aide est-ce parce que je suis blanc?

Abracadabra*    08-10-2009 à 23h13

Bah ..... oui !

Letchi    08-10-2009 à 23h53

T'as rien compris!

Abracadabra*    09-10-2009 à 01h13

Bah ...pourquoi ?

Papy jacques    09-10-2009 à 01h36

Invité 971 tu as choisi la bonne solution. Il faut être bien conscient que la population de la MArtinique c'est l'équivalent de la ville de Toulouse !!!! il est donc absolument impossible dans ces conditions d'offrir autant de diversités de formations qu'un état de 60 milions d'habitants et encore moins qu'un état de 200 milions d'habitants ? Donc il n'y a pas 36 solutions : il faut aller là où on trouve ce que l'on cherche. Quant aux réactions, aux comportements de tes compatriotes !!!!!!que veux tu que je te dise !!! c'est refuser de voir plus loin que le bout de son nez. je n'en dirais pas plus....

Lawoulib    09-10-2009 à 10h57

Slt à tous! Merci pr vos commentaires, et je souhaite du fond du coeur que nos jeunes de nos îles prennent conscience que l'avenir de la 972 et de la 972 est dans leurs connaissances, les compétences. Après avoir vécu 30ans en martinique, j'ai vu des jeunes cousins, amis prendre des directions non retour. J'ai vu des jeunes cousines, des amies devenir des épaves sexuelles, j'ai vu la violence devenir le pain quotidient de certains, j'ai vu la drogue devenir l'ami intime de bcp. Mais j'en ai vu avec la volonté, l'envie et l'espoir de s'en sortir, j'ai vu certaines jeunes mères prendre vraimt leur rôle de parents en main. L'éducation n'est plus la mm, les parents ne st plus les mm, la société n'est plus la mm, mais les politiciens restent les mm malheureusemt. Je garde espoir malgré ttes les difficultés, mais nous avons un problème de SOLIDARITE, on l'est quand on a un intérêt.

Kakine    25-04-2010 à 16h52

Actuellement je ressens le besoin de m eloigner de la martinique la vie deviens monotone les formations c dabord pour les plus jeunes les activités pour les enfants sont limites et puis la lassitude de voir les memes choses avec un maire qui ne fait rien pour les jeunes de sa commune plein de promesse et puis rien apres c aussi vouloir voir d autre chose

Deltapassion    25-04-2010 à 18h19

Post très intéressent .....................

Philippe*    26-04-2010 à 00h02

Laurie n a rien a dire ???

Coco307    26-04-2010 à 09h44

, je suis partie ,rejoindre très jeune mes parents,en france pour effectuer mes etudes.
diplome aide soignante ,je désire plus que tout retourner dans mon ile , et voila que je constate que je ne pourrai jamais le faire.
Je n'abandonne pas.
plusieurs d'entre nous désirent retourner vivre en martinique , mais on nous laisse aucune chance.
parmis tous les courriers envoyés, on ne répond meme pas ou alors c'est pour vous dire qu'il n'y a pas de poste.

Filom?ne    02-05-2010 à 07h52

Je dis aux antillais, que la France est un eldorado pour pays du tiers
monde qui grâce à la devise monétaire de ces pays du tièrs monde trouve leur compte car ils s''enrichissent.
Aucun antillais ne reviendra riche au pays, l'argent ayant la même valeur, ils sont condamnés à vivre pauvre en France et à ne plus pouvoir revenir aux pays

Elbaz    02-05-2010 à 15h33

C'est un pêu vrai; quand à la pauvreté, il faut pas charrier quand même, il y a des Antillais qui réussisent en Métropole dans le secteur privé, ce n'est pas une majorité bien sur puisqu'en général ils préfèrent quand même les planques du service public, ou ils ont quelques avantages, et ils vivent peut étre mieux que si ils etaient resté au pays, au chomage, malheureusement pour beaucoup.
Aujourd'hui on en est à 25/100 quand même, et un petit bumidom ne serai peut étre pas malvenu avant que la cocotte minute sociale n'explose, a moins que nos politiques locales fassent ce qu'il faut, ce qui reste à démontrer.
Elbaz

Caelina37    02-05-2010 à 17h56

Bilan de deux ans en Martinique, l'île de mon mari: pas de boulot, pas d'amis, pas de maison personnelle, pas de perspectives d'évolution... Retour en métropole: en 6 mois, j'ai repris mon poste, mon mari au bout de 15 jours signe un CDI, achat d'une maison concrétisé... C'est dommage mais il a fallu partir pour vivre mieux!

Marlyne    11-08-2013 à 23h42

Je ressens le désir de partir avec mon mari et mes 3 enfants, car ici pas de boulot, du coup on avance pas!!! Donc un ras le bol envie de voir ailleurs si l'herbe est plus verte!! Mais bon!!? est ce vraiment le bon choix!!! j'aimerais bien vos avis!! Merci d'avance!!! J'ai 32 ans, mes enfants 7,5 et 11 ans!

Kinouthom    12-08-2013 à 15h16

Pourquoi pensez vous que l herbe est plus verte ailleurs?
combien reussissent ? combien vivent cet eloignement de maniére positive?

Zen    12-08-2013 à 22h23

Scolairement parlant, Marlyne tu seras gagnante au déménagement. Il faut réfléchir pour le collège...
Pour les ados, il y a bien plus de choses à faire en métropole ...mais tt dépend où tu veux habiter. Pour le boulot, faut se battre.
Oh oui, il faut veiller à la cocotte minute sociale en Martinique.
prenez les jambes à votre cou car toute expérience est vraiment bonne à vivre. Il faut ouvrir ses horizons er s'épanouir ! !




Diabinha972    13-08-2013 à 01h19

Coralie tu es pathétique

Kinouthom    13-08-2013 à 13h22

Soyons Zen , elle fait ce qu elle veut apres tout
faites comme Diabinha , restez en MARTINIQUE

Zen    13-08-2013 à 16h30

L'expression "prenez vos jambes à votre cou" bien mal utilisée, je ne voulais pas dire sauvez vous en courant, , mais plutôt : prenez votre courage à deux mains si vous en avez envie. Suivez vos envies !
Quant à la cocotte sociale, elle est partout ...

Diabinha972    14-08-2013 à 14h27

Si tu as le coeur et le courage alors fonce de toute facon il vaut mieux tenter et prendre le risque d echouer que de passer sa vie à se dire j aurais pu faire ceci, j aurais pu faire cela

je suis venue ici il y a bientot 5 ans avec mes valises et mes deux enfants et je ne regrette pas !!

Lala    18-08-2013 à 19h39

La France est un eldorado pour pays du tiers monde, les antillais qui partent ne peuvent plus revenir faute d'argent.
@diabinha972 ne mettra pas les pieds en France tellement elle se sent bien aux Antilles. Ils vendent du rêve
Répondre à ce message ...
La Martinique en photos